Les Folies de Montpellier

Nous connaissons tous, pour en subir les travaux à longueur d’années, les nouveautés architecturales de Montpellier notamment dans le quartier de Richter : la nouvelle Mairie de Montpellier, le projet de l’Arbre Blanc…Ce qui est moins connu en revanche, mise à part peut être pour les Barons et Baronnes de Caravètes, c’est que Montpellier a déjà connu un essor architectural comparable à aujourd’hui avec l’émergence de belles demeures.

Appelées « Folies Montpelliéraines », ces demeures ont été conçu au XVIIIe et XIXe siècles, à Montpellier et en périphérie de la ville. Ces élégantes demeures ont été conçu par des architectes locaux, pour des aristocrates ou de grands bourgeois.

Parmi les Folies de Montpellier nous citerons le Domaine de Grammont, initialement crée par l’ordre des moins de Grandmont ce domaine de 90 hectares appartient désormais à la Ville de Montpellier où les mariages sont célébrés dans une salle du XIIe siècle.

Domaine de Grammont

Le domaine de Grammont à Montpellier. Sur la gauche, la façade de la chapelle. Photo Sebjarod ®

Le Domaine de Méric du XIXe siècle, en est lui aussi un splendide exemple. Ce domaine fut la résidence d’été de la famille du peintre Frédéric Bazille, l’un des précurseurs de l’impressionnisme. Depuis le petit bois, on découvre encore la « Vue du village de Castelnau », telle qu’il la peignit en 1862.

Le Château de Flaugergues construit à la fin du XVIIe est classé monument historique et propriété de famille depuis 1696. Ce château est situé au cœur du vignoble des coteaux de La Méjanelle.
« Il semble bien que l’usage et la disposition des lieux où fut construit Flaugergues, ses jardins, la qualité simple et soignée de ses bâtiments, aient servi de modèle à de nombreuses folies de la région, ces résidences secondaires, à proximité de la ville, aménagées au XVIIIe siècle par des conseillers à la Cour des comptes qui voulaient pouvoir vivre honorablement à la campagne. »

Château de Flaugergues

Le château de Flaugergues. Photo montpellier-tourisme.fr ®

Et bien d’autres encore : le Domaine Bonnier de la Mosson, le Château de la Mogère et le Château d’Ô bien connu des Montpelliérains…

Les « Folies » ont marqué l’histoire architecturale de la ville de Montpellier et contribuent encore aujourd’hui à son identité. « Afin de poursuivre cette tradition des Folies et de l’architecture innovante, la Ville de Montpellier, 3 siècles plus tard, a décidé d’impulser la conception et la réalisation de 12 nouvelles réalisations architecturales, témoins de la vitalité architecturale de Montpellier, accueillant des logements, des bureaux, des commerces. »